dima
  • PASOLINI – ARAGON

    Cette série de 7 polaroids est inspirée du Fou d’Elsa de Louis Aragon. Dans l’Andalousie du XV° siècle, Aragon raconte un voyage à travers la folie et le miroir-temps : l’agonie d’un rêve, d’un amour, d’une révolution. Ode à la littérature et à la métrique de la langue arabe, le Fou d’Elsa, édité en 1963, est la voix du poète contre la guerre d’Algérie : « le don que je fais au peuple algérien ».
    Dans la cave de la Galerie Wunderkammern, dans le quartier de Torpignattara à Rome, où la légende raconte que Pasolini écrivait, j’ai travaillé avec la danseuse et performer Alessandra Cristiani à donner corps aux lignes d’Aragon : « J’appelle poésie un conflit de la bouche et du vent, la confusion du dire et du taire, une consternation du temps, la déroute absolue. »

    7 polaroids, impression cibachrome.
    2011